La meilleure saison pour voyager en Islande

Dire que votre voyage en Islande dépend de beaucoup des conditions météorologiques est un euphémisme: chaque saison amène son lot de surprises! Aussi il est important de savoir à quoi s’attendre,même si c’est parfois imprévisible!

James Taylor
4. April 2018

Automne - Un mélange puissant

Septembre-Novembre
Parfait pour : la randonnée, cueillir des baies sauvages, les aurores boréales, le festival de musique Iceland Airwaves.

L’automne arrive vite après un été court, mais  le changement de saison qui balaie le pays est le bienvenu. Avec sa palette de couleurs chaudes couplée aux changements capricieux du ciel, l’automne Islandais est à couper le souffle. Cependant, cette saison voit apparaître le retour du vent, amenant avec lui les premières tempêtes de l’année, et parfois même une arrivée prématurée de l’hiver. Les températures commencent à chuter, en variant entre 1 et 12°C.

Septembre vient, avec ses ciels suffisamment sombres pour apercevoir à nouveau les aurores boréales, grandes traînées de vert traversant le ciel étoilé. C’est aussi le temps des baies sauvages, qui poussent dans les prairies et sur les collines, qui peuvent vous servir d’en-cas lors de vos randonnées. Le temps doux rend la cueillette vraiment agréable, mais soyez toujours prêt à recevoir une douche venue de nulle part.

L’automne vous offrira un bel exemple de la météo islandaise, un mélange de saisons, tempête et aurores boréales.

A field of lupine in front of a church.Photo: Unsplash.com.
 

L’hiver- Les merveilles:Le temps de la neige et des tempêtes

Décembre-Mars
Parfait pour: les aurores boréales, les sports d’hiver, les caves de glaces,    Nouvel An et Noël

L’idée de voyager en Islande pendant l’hiver en fait frémir plus d’un. Les mois les plus sombres n’ont que 4 à 5 heures de jour, amenant avec eux les climats les plus hostiles. Des tempêtes peuvent surgir, le blizzard fait fermer des routes en raison des grandes quantité de neige et d’une visibilité presque nulle. Mais l’hiver n’est pas qu’un climat rude: quand le soleil perce à l’horizon, il révèle un paysage hivernal féérique. Les routes noires ondulent tels des serpents à travers les montagnes drapées de neige et  les glaciers brillent de mille feux .. C’est une vision que vous n’oublierez pas. Les sources géothermales sont encore plus évidente du faite de l’absence de neige sur leurs abords dûe à leur chaleures volcaniques.
Les températures peuvent descendre très bas,mais elles restent en majorité  autour de 0°C dans les régions du Sud, aux alentours de Reykjavik. 

La nuit dure plus longtemps, ce qui signifie que vous disposez d’une période plus longue pour admirer les aurores boréales. Il n’y a rien de plus beau que de voir cette lumière verte scintiller et danser au-dessus de paysages enneigés dans la chaleur d’une source chaude. Les ciels des régions du nord de l’Islande sont pures beautés en hiver ! Dans une ambiance chaleureuse et animée, la capitale: Reykjavik, fête  Noël et Nouvel An :le nombre incalculable de feux d’artifices lancés lors du passage dans la nouvelle année a fait de la capitale le lieu où il faut être durant cette grande nuit!

Voyager en Islande pendant l’hiver peut être magique, ou bien un peu rude mais, dans tous les cas, vous allez avoir une expérience unique!. Rappelez-vous d’être prudent, faites attention à toutes les alertes météorologiques et aux états des routes, et surtout, ayez toujours un plan B!

Gulfoss in the winter.Photo: Unsplash.com.

Le printemps- La nouvelle vie

Avril–May
Parfait pour: Observer les baleines, les macareux et les balades car les journées sont plus longues

Après le long hiver, les Islandais ont un soupir de soulagement lorsque le printemps arrive enfin. Bien que très court et que personne ne puisse vraiment dire quand commence ce qu’ils appellent printemps, tout le monde s’accorde à dire que ,plus les jours se rallongent tôt en avril, plus le temps sera clément.

Les températures commencent à se réchauffer, la plus élevée étant de 9°C dans le courant du mois de Mai, mais ce n’est qu’un prémice car les températures peuvent rechuter brutalement : il a même déjà neigé à Reykjavik au mois de Mai.

La campagne renaît grâce au soleil qui réchauffe la terre et fait fondre la neige, les cascades et les rivières grossissent et s’écoulent avec une vigueur retrouvée. Les fleurs sauvages apparaissent dans les lieux les plus improbables du pays (c’est le temps de la floraison des célèbres champs de lupins). Avril présente les dernières chances d’apercevoir les lumières des aurores boréales. Mi-mai marque l’arrivée des oiseaux marins, nichant sur les grandes falaises bordant la côte Islandaise. Ils y restent tout l’été afin de se reproduire. C’est aussi le début de la saison pour les randonneurs qui doivent toujours vérifier les conditions météorologiques car des avalanches arrivent fréquemment pendant cette période de l’année.

Le printemps est une charmante période pour visiter l’Islande, tout le pays ainsi que ses habitants sortent de leur hibernation et le nombre de touristes est moins élevé que durant la période estivale.

Puffins on the cliffs of Latrabjarg, WestfjordsPhoto: Unsplash.com.

L’été- Le soleil de minuit

Juin-Août
Parfait pour: la randonnée en montagne, visiter les fjords de l’ouest, le trek de Laugavegur, camper, le soleil de minuit.

L’été est la saison la plus habituelle pour visiter l’Islande. Le climat y est le plus clément et les journées y sont les plus longues, laissant ainsi beaucoup de temps pour explorer le pays. Les heures dorées s’étirent sur un temps infini, faisant ainsi le bonheur des photographes.Le vert luxuriant des campagnes contraste avec la blancheur des glaciers. La journée la plus chaude sera d’environ 24°C, mais cela n’arrive que très rarement. Vous pouvez tout de même vous attendre à quelques jours de pluie (c’est L’Islande après tout), et de temps en temps l’été est décevant car apporte plus de pluie que de soleil.

Les montagnes Islandaise se découvre doucement en Juin et Juillet. La  route de montagne menant aux plus beaux spectacles est très tortueuse et n’est uniquement accessible qu’avec un 4x4. La randonnée la plus connue d’Islande, et donc la plus empruntée, est le Laugavegur Trail,. Pour ceux qui cherchent des chemins de randonnées moins pratiqués, préférez  Hornstrandir dans les fjords de l’Ouest ou le Jokurlsargljufur Canyon au Nord.

Reykjavik  se révèle vraiment  pendant l’été: le centre ville est très cosmopolite et s’anime au cours de nombreux festivals et évènements culturels qui ponctuent la saison.

L’été est la saison reine lorsqu’il s’agit de visiter l’Islande, mais c’est aussi le moment le plus cher et le plus touristique de l’année. La lumière du jour pendant la nuit, vous offre l’opportunité de changer votre horloge interne et d’explorer le pays devenu silencieux, alors que tout le monde est allé se coucher.

The sun shines on Landmannalaugar in the Icelandic highlands.Photo: Unsplash.com.

Translated by Déborah Casalis,