How to Hike the Fimmvörðuháls Mountain Pass in Just One Day

Randonnée de Fimmvörduhals: comment la réaliser en une journée

La randonnée du Fimmvörðuháls est une des plus populaire d’Islande. Dans cet article je vais vous expliquer comment réaliser cette marche de 20 km en seulement une journée.

Photo of undefined

Nína Þorkelsdóttir

25. February 2017

A map of the southwestern part of Iceland.

L’aller et le retour

Fimmvörðuháls est un sentier de montagne qui passe entre deux glaciers dans le Sud de l’Islande, Mýrdalsjökull Glacier et  Eyjafjallajökull Glacier. Randonner sur ce passage/chemin est devenu très populaire au fil des ans. Le sentier débute à Skógar à proximité des côtes Sud, et fini à  Þórsmörk Nature Reserve (ou à l’inverse en fonction de l’endroit où vous décidez de partir!)

Je pense que cette randonnée est particulièrement populaire du fait des magnifiques paysages que vous pouvez y admirer. Le scénario que déroule Dame Nature est incroyablement varié: vous pourrez y voir des douzaines de cascades, des champs verts de mousse, des champs de lave, des glaciers, des montagnes et des vallées luxuriantes.


La randonnée elle-même est longue de 22 km. L’altitude maximale est d’1 km. La majorité des randonneurs le font en deux temps et se restaurent dans un refuge à mi-chemin. Vous pouvez acheter les services d’un guide qui comprend le logement et le trajet en car mais cela coûte très cher et faire la randonnée du Fimmvörðuháls en une journée et sans guide est tout à fait réalisable.

Approximation of the Fimmvorduhals Trail, south Iceland.
La ligne rouge représente de façon approximative le sentier de randonnée. Vous avez des cartes plus précises au début du chemin à Skógar. Vous pouvez aussi jeter un oeil à une carte plus précise en cliquant ici. 

La première fois que j’ai réalisé la randonnée du Fimmvörðuháls, je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de passer tout mon week-end à marcher 22 km. J’étais sûre que je pouvais la réaliser/faire en une journée, j’ai donc commencé à organiser le voyage dans ma tête.

Je vis à Reykjavik, je devais donc prendre en compte la route jusqu’à Skógar et elle est d’environ deux heures et demie. Je devais aussi trouver un moyen de retourner à ma voiture depuis Þórsmörk. Cette randonnée n’est pas une boucle ce qui signifie que vous allez la finir très loin de votre voiture! ça m’a pris du temps pour trouver une solution, mais voici ce que j’ai finalement trouvé:

Je laisse ma voiture au camping de Skógar et commence la randonnée à 10h du matin. J’ai très consciencieusement vérifié les horaires des cars au départ a) Þórsmörk en direction de Seljalandsfoss b) Seljalandsfoss en direction de Skógar. Le plan était d’arriver dans la réserve naturelle de Þórsmörk dans la soirée et d’attraper le car de 20h au départ de Þórsmörk (Básar) en direction de la cascade de  Seljalandsfoss. Ensuite je devais prendre le prochain car au départ de la cascade de Seljalandsfoss pour retourner à Skógar, sauter dans ma voiture et rouler en direction de Reykjavík.

Mon plan a plutôt bien fonctionné et j’étais de retour dans mon lit -saine et sauve- aux alentours de minuit.

Certains d’entre vous se demandent sûrement si cette randonnée d’une journée à Fimmvörðuháls, y compris le voyage aller-retour depuis Reykjavik, serait réalisable si vous n’avez pas de voiture de location. La réponse est courte: non. Je ne pense pas que vous y arriverez. Le premier car au départ de Reykjavik est à 8h et fait de nombreux arrêts en chemin. Vous ne pourrez pas débuter votre randonnée avant midi ce qui signifie que vous n’arriverez pas à avoir le car à Þórsmörk.


Skogafoss waterfall, Iceland.

The campsite at Skogar. Skogafoss Waterfall in the background.
J’ai acheté les tickets en avance à Main Bus Terminal (BSÍ) à Reykjavik. Je ne sais si c’était vraiment nécessaire mais je vous recommande d’étudier soigneusement les horaires de départ, enfin sauf si vous voulez vous retrouver pris au piège au milieu de la nature pour la nuit.

Du fait de mon impératif pour attraper le car de 20h à Þórsmörk, j’ai essayé de garder une allure soutenue. Je ne me suis arrêtée que deux fois et de façon brève pour me restaurer et deux autres fois pour prendre des photos. Après coup, je pense que j’ai en fait surestimé la durée de la randonnée - je suis arrivée vraiment très en avance à Þórsmörk et j’ai du attendre deux heures pour le car.



Waterfalls.

A hiker and a waterfall in the background.

A waterfall on the Fimmvorduhals trail, Iceland.

La randonnée de Fimmvörðuháls gagne en popularité, surtout auprès des touristes/voyageurs. A part cela, je n’ai jamais eu l’impression que la randonnée était trop touristique et l’on peut s’y sentir complètement seul.

J’imagine que le regain de popularité de ce sentier est dû aux formations de laves que vous allez traverser le long de la partie glaciaire de la randonnée. Ces champs de laves résultent d’une éruption volcanique survenue en 2010, juste avant la très célèbre éruption de l’Eyjafjallajökull, qui donna naissance à deux nouveaux cratères. Ces derniers situés à Fimmvörðuháls furent nommés  Móði et Magni, d’après les deux fils de Thor. Soyez attentifs au panneau qui vous les indiquent lors de votre excursions, vous serez ainsi sûr de ne pas les manquer.


Point sécurité et organisation 

Fimmvörðuháls est seulement ouvert les mois de Juin, Juillet et Août. Les températures en hautes montagnes en Islande ne sont jamais très hautes et ce même durant les mois les plus chauds de l’année. Lorsque j’ai fait la randonnée, le ciel était très nuageux et les températures étaient autour de 5°C. Au début du sentier les températures sont évidemment plus élevées du faite de la faible altitude. Vous pouvez vérifier les prévisions météos concernant Fimmvörðuháls ici.

Snowfield and foggy air on the Fimmvorduhals trail.

A hiker breathing the fresh glacial air, standing on a snowfield in the Fimmvorduhals trail, Iceland.

A hiker walking over a snowfield in the Fimmvorduhals trail, Iceland.

Je vous conseille de la jouer sécu/d’être prudent et de vous équipez d’habits chauds ou du moins de les prendre avec vous.  Habillez-vous avec différentes couches de vêtements, des vêtements en laine de préférence ou en polaires ainsi qu’une veste qui vous protègera efficacement contre le vent et la pluie. Je suis plutôt frileuse, ce jour là j’ai donc empilé trois couches de vêtements mais bien sûr cela dépend de chacun. Une bonne paire de gants et un bonnet/bandeau valent toujours la peine d’être pris, cela prend peu de place et ceux sont les accessoires indispensables à avoir avec soi pendant les froids étés islandais.

Prenez un sac à dos confortable et n’oubliez pas d’emmener avec vous de quoi manger et goûter. Il n’y a évidemment pas de magasin sur le sentier de randonnée et il n’y a pas non plus de de supermarché à Skógar. Le plus simple est de vous préparer des casses-croûtes à l’avance ou de faire un arrêt au magasin Bónus à Selfoss.



A green canyon, near Thorsmork.

A green canyon and a river, near Thorsmork, Iceland.

Il y a eu des accidents allant jusqu’à l'hospitalisation pour hypothermie sur la randonnée de Fimmvörðuháls. Il y a eu aussi 4 morts, deux en 1970 et deux en 2010, les randonneurs ont perdu le sentier et ont malheureusement erré dans la montagne sans jamais retrouver la piste. Ces incidents tragiques surviennent à cause de certaines conditions climatiques difficiles et surtout lorsque le brouillard est épais.

J’ai téléchargé une application nommée Pocket Earth qui est équipé d’un GPS pour smartphone qui fonctionne même sans connection. Je n’ai pas eu à l’utiliser mais elle aurait était extrêmement utile si j’avais perdue de vue la piste. J’ai aussi télécharger l’application  112 Emergency App, je conseille très vivement à tous les voyageurs de faire de même, juste au cas où!

Vous voulez en savoir plus à propos de la randonnée de Fimmvörðuháls ?  Aussi, si vous voulez avoir accès à plus d’information/savoir local sur l’Islande, vous devriez définitivement aller voir sur  travelade.com/iceland, vous pourrez y trouver tout ce que vous devez savoir pour réaliser le voyage de vos rêve!

Photos (excluding the first one): ©Travelade Inc. 2017.
Translated by Déborah Casalis 2018.

 

Search for Things to Do in Iceland

See what people from Iceland recommend

The best travel recommendations come from locals. Check out these Wanderguides from Iceland by locals sharing their travel tips and hidden gems.